JA Teline V - шаблон joomla Форекс

Faits Divers

Le président nigérian Goodluck Jonathan, de confession chrétienne "a jeûné pendant tout le mois du Ramadan", en signe de solidarité avec ses compatriotes musulmans, rapporte le Service diocésain de l'information et de la communication de l'Archidiocèse de Dakar (SEDICOM).

"Le président nigérian Goodluck Jonathan qui est chrétien a jeûné pendant tout le mois du Ramadan, selon le site de Radio Vatican, parcouru ce dimanche 11 août 2013", indique le SEDICOM dans un article posté le même jour sur site web.

"Le président Goodluck Jonathan a voulu exprimer ainsi sa solidarité avec les musulmans de son pays. A en croire Radio Vatican qui commentait un communiqué de la conférence épiscopale nigériane, il s'agit d'un «geste sans précédant »", explique-t-on de même source.

"Ce site (Radio Vatican) qui se présente comme la voix du pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde, qualifie le geste du président Jonathan de «signal fort de modèle de solidarité interreligieuse» et fait observer que pour le chef de l'Etat nigérian, il est inimaginable d'avoir «un Nigeria sans musulmans et chrétiens»", rapporte encore le SEDICOM. 

"Radio Vatican renseigne également que la Conférence des évêques était réunie sous l'égide des évêques catholiques de la province ecclésiastique d'Ibadan. Elle a félicité les musulmans du pays, pour la réussite de la période de Ramadan, tout en les invitant à poursuivre la prière pour que le pays puisse surmonter ses défis", ajoute-t-il.

Le Nigeria fait face depuis plusieurs mois aux conséquences de la dérive terroriste du mouvement islamiste Boko Haram, à l'origine d'actes de violence répétés à l'encontre du gouvernement, des chrétiens et de la population musulmane des régions où ils sont implantés, dans le nord-Nigéria principalement.

Boko Haram, signifiant "L'éducation occidentale est un péché", est une organisation dont l'objectif est de faire appliquer strictement la Charia, la loi islamique, dans l'ensemble du Nigéria. Il milite pour un islam rigoriste et dénonce la Constitution nigériane comme calquée sur les valeurs occidentales. 

L'armée nigériane qui combat activement l'organisation islamiste a récemment annoncé avoir arrêté un millier de membres présumés de la secte islamique Boko Haram, dans le cadre de ses opérations en cours dans le nord-est du pays.


APS